CÔ PINARD II

C’est en 1959 que Jean Minne, alors sapeur pompier endossa pour la première fois le prestigieux habit de tambour-major, et adopta le nom de Cô-Pinard II. Pendant vingt huit ans (mis à part 1971 et 1972 quand , malade, il fut suppléé par Rosval II , le tambour-major de Rosendaël)

Le tambour-major conduit la musique, il décide de l’endroit des chahuts et autres « tien bon d’ssus » ainsi que des arrêts de la bande. On ne connaît pas précisément son origine, toujours est-il que le premier tambour-major reconnu comme tel serait « Pintje Bier » vers 1850. On connaît mieux les tambours-majors après la guerre de 1870, successivement Co-Genièvre, Co-Gnac, Co-Pinard , Co-Schnick, Co-Trois-Six , Co-Schlok , le célèbre Co-Pinard II et l'actuel Co-Schlock II. -

!